Maison soulevée Rennes Sacré Coeur

Un portique en béton soulève la maison : une extension sans empiéter sur le jardin

blgls-gingenne-1

Les propriétaires ont présenté leur demande au départ comme le souhait d’une extension, donnant sur le jardin , avec la question de l’accès se posant comme contrainte. ( l’extension serait située au dessus du sous sol, liée au salon surélevé,donc en surplomb du jardin).

La maison les a séduit par l’architecture typique des années 30 de ce quartier de Rennes, par la grande hauteur de la façade arrière, par le jardin suffisamment généreux.

Un portique soulève la maison : une extension sans empiéter sur le jardin

Les architectes proposent à l’inverse de rénover le sous sol inoccupé en rez de jardin, sur une surface de 55 m², en ouvrant intégralement la façade.

Vitrée sur toute la longueur la nouvelle façade est dessinée selon qu’elle éclaire la cuisine ou le salon. Une partie technique est conservée en cave au fond. Le salon et cuisine d’origine au premier, deviennent pièces de nuit.

Par cette aménagement, la façade reste d’aplomb sur le jardin, sans excroissance, ce qui avait plu au départ. Le jardin conserve sa taille d’origine qui avait séduit. La maison est comme portée par ce nouvel espace généreux, lumineux quand les pièces d’étage restent intimes et plus fermées.

Un portique en béton clair protège la nouvelle façade et construit une transition douce, en corniche, avec la façade existante en pierre.

Maîtrise d’ouvrage privée
Mission: Complète
160m²
Bureau études techniques: Forces et appuis / maçon: Pavoine constructions / charpentier, couvreur: Jarnot / Menuiseries extérieures : Tanguy Aluminium / Plombier: Energie plomberie / Electricien: Electricité rennaise / Carrelage : Mickael Blot Carrelage / Cloisons : Piel / Escalier : Hallou escalier / Mobilier et menuiserie : Hervé Bachelard BFS Bretagne

 

 

 

 

`